Mon corps en peux plus, à force de porter des colis j’ai une éventration.

Quand du jour au lendemain en un claquement de doigt on te change de poste sans te demander ton avis. Que le nouveau poste s'avère être épuisant et refusé par une majorité du personnel. 1500 colis par jour en quelques mois Les épaules et le dos abîmés. Quand je lance un appel à mon supérieur... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer