Ils m’ont forcé à signer ma démission « sur le champ » avec menace d’appeler les flics.

Je travaillais à *** en 2007 en tant que vendeur cycle en CDI 35h. Suite à leur politique de supprimer petit à petit les « piliers » en CDI 35h car trop « rebelles », ils m’ont accusé de vol avec complicité d’un client lors d’une erreur en caisse commise la caissière. Les faits n’ayant absolument pas été avérés, ils m’ont retenue une « erreur de caisse » alors que je n’étais pas caissier. Ils m’ont forcé à signer ma démission « sur le champ » avec menace d’appeler les flics.

J’ai réussi à contester cette démission signée sous la contrainte. Ils m’ont quand même dégagé pour faute grave.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :