On ne se guérit pas pendant les soldes !

« Job d’été dans un magasin de fringues: Un soir je me foule la cheville en courant. J’appelle ma chef. Je lui dis que je ne peux pas marcher. Elle me demande de ne pas me mettre en arrêt. C’est la période des soldes, si je ne viens pas bosser « je fous tout le monde dans la merde ». Je me sens coupable, je ne veux pas causer de problème, donc j’accepte. A force de m’appuyer sur ma cheville blessée la douleur gagne mon genou et pendant deux semaines j’ai tellement mal à la fin de mes journées que mon copain est obligé de venir me chercher devant mon taff pour me porter sur son dos jusqu’à la voiture. Tout ça pour un job d’été…  » Sara

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :